Les épisodes...         

 

 

 

mardi 7 mars 1967

 


Rachel Welles annonce son intention de quitter la maison des Carson. Steven s'offre, pour son anniversaire, une proposition alléchante de la part de Martin Peyton...


 

 

Audience Nielsen 1ère diffusion :

16,9 millions de téléspectateurs

soit 25,3 %

 

 

 

HOME

 

Cet épisode, initialement prévu le lundi 6 mars, à été reporté au mardi 7 mars.

 

NARRATION : WARNER ANDERSON

Vingt ans plus tôt, Jack Chandler marchait sur ce même quai, à Peyton Place. A cette époque, il venait ici pour un but bien précis, pour rencontrer Leslie Harrington dans l’arrière boutique de cette Taverne afin de parler affaires. Des affaires d’un genre très particulier. Récemment Jack Chandler est retourné à la Taverne, mais la propriétaire, Ada Jacks, l’a accueilli froidement. Aujourd’hui, il a décidé de faire un nouvel essai. Son but est de récupérer Rachel Welles, et pour se faire il doit avoir une amie et alliée.

 

INTRO

Sur le quai, Jack Chandler se dirige vers la Taverne d’Ada Jacks.

 

 

SCENE 1

Chandler entre à la Taverne tandis que deux hommes en sortent. Ada se dirige vers lui et lui demande depuis quand Harrington permet à ses hommes de boire pendant leurs heures de travail. Il lui répond que c’est l’heure de sa pause et qu’il est venu boire un café. Il tente de se rapprocher d’elle en lui disant qu’elle est une femme généreuse. Mais Ada lui fait clairement comprendre qu’elle n’est pas intéressée et lui dit que s’il veut manger quelque chose, il doit se rendre à l’autre bout du quai.

 

Chandler est toujours assis au comptoir quand arrive Norman. Ada lui demande pourquoi il n’est pas à l’école. Chandler observe qu’Ada se comporte familièrement avec Norman. Il ne savait pas que le jeune homme avait épousé la fille d’Ada. Chandler se présente à Norman, qui comprend vite qu’il est l’oncle de Rachel Welles. Chandler s’en va.

 

Norman discute un moment avec sa belle-mère. Il lui demande comment elle connaît l’homme. Elle lui dit qu’il était l’ami d’Eddie, vingt ans plus tôt. Eddie est le père de Rita, il l’a quitté peu de temps après sa naissance. D’après Ada, Eddie est un moins que rien. Lorsqu’il est partit, c’était une ordure de moins dans cette ville. C’est la raison pour laquelle elle n’aime pas parler à Rita de son père. Puis Norman lui dit qu’il la verra vendredi. Avant de repartir pour l’école, Ada lui demande de ne pas parler de Chandler et d’Eddie à Rita.

 

 

SCENE 2

Rita est au drugstore et s’entretient avec Rachel au téléphone. Lee demande à Rita de réchauffer son café. Il lit dans le journal que Peyton recherche un chauffeur. Lee pense qu’il pourrait faire l’affaire. Les chauffeurs n’ont jamais les mains sales comme les mécaniciens, ils portent des gants. Rita s’accroche avec Lee au sujet de Rodney. Elle lui demande de rester loin de lui et de ne pas lui créer de problèmes. Elle lui réclame l’argent du café. Il paye et elle refuse son pourboire. Rita se préparer à partir. La fille qui la remplace arrive en courant, tout en s’excusant d’être en retard. Lee lui demande comment elle s’appelle. La jeune fille se contente de lui lancer un regard froid.

 

 

SCENE 3

Derrière l’enseigne du Colonial Post Inn, Rachel discute avec Rita. Elle lui dit qu’elle a besoin de parler à quelqu’un à qui elle a confiance. Elle informe Rita qu’elle compte quitter la ville. Elle ajoute qu’elle a trouvé le bracelet d’Allison dans la voiture de Chandler. Rachel est ennuyée de voir que Rita ne comprend pas la signification de ses paroles. Elle lui dit que Chandler n’avait rien à lui lorsqu’il est arrivé à la ferme. Lui et Tante Lucy étaient mariés depuis dix ans.

 

 

SCENE 4

Dans la salle à manger du manoir, Steven se sert un verre tandis qu’entrent Betty et Martin Peyton. Le vieil homme dit à Steven qu’il a une femme amusante. Ils reviennent tout juste de Boston. Il lui a montré la maison des Peyton à Boston. Steven s’inquiétait pour elle parce que les routes sont mauvaises et qu’elle n’a pas appelée. Betty et Martin semblent avoir bien appréciés leur visite à Boston.

 

 

SCENE 5

Le Dr Rossi travaille au labo quand arrive Rachel. Elle lui dit qu’Elliot est fâché contre elle. Le médecin lui demande ce qui s’est passé. Elle avoue avoir menti à Elliot à propos de Chandler. Elle lui a dit qu’elle ne l’a pas vu alors que c’est faux. Pour Michael il n’y a pas d’autre solution pour Rachel que de dire à Elliot la vérité. Ce n’est pas la réponse qu’elle souhaitait de la part du médecin.

 

 

SCENE 6

Rodney et Sandy se promènent sur le quai. Ils se rendent au Cider Barrel et commencent à jouer aux fléchettes. Elle demande à Rodney pourquoi il est malheureux. Rodney commande deux tasses de café à Charlie. Il dit à Sandy qu’elle veut être protégée et il pense que c’est la raison pour laquelle elle est avec lui. Charlie leur apporte le café. Sandy dit à Rodney qu’elle n’est pas Allison et qu’elle ne veut pas mise sur un piédestal. Et elle ne veut pas être appelé « Sandra » comme Rodney a l’habitude de le faire. Rodney lui dit qu’il lui doit bien ça. Sandy se fâche : « Menteur, tu ne me dois rien ».

 

 

SCENE 7

Chez les Carson, Elliot crie après Constance à propos de Rachel. La dispute est violente. « Cela va prendre du temps avant que je n’arrive à te pardonner si jamais tu la fait partir ». Rachel entre par la porte d’entrée. Constance lui demande si elle va bien. Elle lui dit que c’est dorénavant Rita qui prendra soin du bébé. Puis elle monte à l’étage. Constance et Elliot continuent à se disputer violemment. Elliot n’avait jamais vu Constance aussi en colère.

 

 

SCENE 8

Dans la chambre du bébé, Rachel fait ses adieux à Matthew.

 

 

DANS LE PROCHAIN EPISODE

Ada parle avec Leslie à propos de Jack Chandler, Betty parle avec Steven, Leslie gronde Rodney.

 

ADA : Tu connais Jack Chandler. Tu ne me l’as fait pas. Pourquoi l’as-tu engagé, Les ? Tu as abattu plus d’un homme à la Fabrique ces dernières années.

 

BETTY : Quel rôle veux-tu me faire jouer ?

STEVEN : Je veux simplement que tu sois ma femme.

BETTY : Je suis ta femme. Mais il se trouve que nous vivons ici dans la maison Peyton où tu voulais vivre.

 

LESLIE : Je suis fier de mon fils. Je l’ai toujours été. Maintenant, pourquoi ne cours-tu pas après ce que tu veux, pour être fier de toi, toi aussi ?

 

 

 
 

ÉPISODE 316

EPISODES

ÉPISODE 318